La lampe de Chevet

Les auteurs parlent entre eux, infos et jeux littéraires.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ma première petite historiette.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Babou
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1401
Age : 54
Localisation : Correns, VAR
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Ma première petite historiette.   Ven 10 Juil - 19:31


Enfin ! J'ai trouvé comment vous faire partager mes petites historiettes. cheers Comme je l'ai déjà dit, ce n'est pas trop mon créneau, je pense ... Smile Votre avis ? Je me sens plus à l'aise pour écrire des histoires plus longues ... Je me lance :
Ah … les apparences !

Le propre de l’enfance n’est-il pas la spontanéité ? Ne trouvons-nous pas adorables les réactions d’enfants face à des situations inconnues d’eux ou qui les dépassent ? L’histoire que je vais vous conter met en scène ma fille Nadia, âgée à l’époque de deux ans et demi, charmante et très facétieuse. Bien que rien dans son attitude ni dans ses gestes n’ait été, à mon humble avis, déplacés, certains penseront sans doute, à tort, qu’elle n’aurait pas du agir ainsi. D’autres seront sûrement persuadés que ma conduite, en tant que maman, laisse à désirer. Je vous laisse juges. Voici les faits.
De sa courte vie, ma fille n’avait jamais encore eu l’occasion de rencontrer des personnes à la peau noire. Non que je n’en connaissais pas, mais ils étaient tellement éloignés de nous que nos relations étaient uniquement téléphoniques. Un jour que nous circulions en métro à Paris, elle vit monter dans la rame un couple d’Africains. Ils s’assirent en face de nous.
Pendant quelques minutes, Nadia les observa avec insistance. Puis soudain, profitant d’un arrêt du métro, elle s’avança vers l’homme, frotta son petit doigt sur le dos de la main inconnue, regarda son doigt, se remit à frotter la main, regarda à nouveau son doigt … Son manège dura quelques secondes qui m’ont semblé une éternité, tant je redoutais la réaction de ce monsieur.
Amusé, il la laissa faire et à mon grand soulagement, il éclata de rire ! Il me demanda s’il pouvait hisser ma fille sur ses genoux, car la rame redémarrait et il ne voulait pas qu’elle chute. J’acceptais bien volontiers. Bien calée sur l’homme, Nadia entreprit de vérifier également que la couleur de son visage ne s’enlevait pas non plus ! Elle alla même jusqu’à lécher son doigt ensuite.
Ce qui eut comme conséquence de faire rire encore plus fort l’Africain. La femme aussi riait de bon cœur et je joignis mon rire aux leurs. Ensuite, l’homme se mit à parler à ma fille en choisissant des mots simples, afin qu’elle comprenne bien la portée de son explication. Il lui dit tout d’abord que la couleur de sa peau n’était pas due à une quelconque peinture mais bien à Dame Nature. Il continua en lui présentant sa femme, à la peau légèrement plus claire. Il prit la main de ma fille qu’il posa à côté de la mienne, pour lui montrer que nos peaux étaient aussi de couleurs différentes : le père de Nadia étant tunisien, et moi française à la peau assez blanche. Il lui dit que dans ce cas c’était comme lorsqu’on faisait un dessin à la peinture : on utilise et on mélange deux couleurs afin d’en obtenir une troisième et les possibilités sont infinies. Il lui demanda enfin de regarder les gens autour d’eux : aucun n’avait la même couleur.
« Dans la rame, il y a des personnes de diverses couleurs car ils sont d’origines bien différentes, lui dit-il. » Il poursuivit :
« Tu vois la dame là-bas ? Je la connais : c’est ma voisine. Son teint est jaune car elle est chinoise. La jeune fille assise à ses côtés est assez bronzée et a de jolis cheveux très noirs et frisées comme ceux de son pays : le Maroc. Elle travaille au même endroit que moi. Le petit garçon près d’elle, avec ses cheveux roux et sa peau blanche comme du lait est irlandais. C’est le meilleur ami de mon fils. La couleur n’est pas importante ! Ce qui compte vraiment c’est ce que tu possèdes en toi : la gentillesse, la tolérance. Et puis, voir autant d’individus aux diverses couleurs de peaux permet de voyager sans se déplacer, non ? Cela peut également amener à jouer aux devinettes pour faire passer le temps du trajet : essayer de trouver le pays d’origine de chacun. »
Nadia regardait les gens les uns après les autres. Certains d’entre eux qui avaient écouté l’explication de l’homme lui sourirent. Une conversation s’engagea avec les plus proches de nous. Elle porta bien évidemment sur la réaction de ma fille face au couple d’Africains et dériva sur le racisme et la difficulté d’intégration.
« Regardes Nadia, lui dit-il, grâce à ton geste de tout à l’heure tu as donné aux gens envie de rire et de m’écouter et tu as permis aussi cette petite discussion entre personnes qui ne se connaissaient pas. C’est fantastique, non ? »
Il lui posa un baiser sonore sur la joue et la posa sur le siège à côté du mien car il devait descendre à la prochaine station. Avant de quitter a rame du métro, lui et sa femme nous souhaitèrent une excellente journée et remercièrent ma fille de leur avoir procuré un si beau début de matinée. Par la fenêtre, nous les saluâmes une dernière fois tandis qu’ils s’éloignaient sur le quai.
Nadia resta un moment songeuse. Elle regardait attentivement sa main, puis la mienne. Son regard se porta ensuite sur les personnes présentes dans la rame. Elle leva ses grands yeux noisette vers moi. Elle semblait perplexe. Je me demandais si elle avait bien compris l’explication du monsieur africain et j’entrepris de la renouveler. Elle m’interrompit assez rapidement en me disant qu’elle avait tout saisi car il avait parlé simplement.
« Mais alors, qu’y a-t-il ? Tu sembles bien embêtée. C’est peut-être son rire tonitruant qui t’as un peu effrayée ? Ou la réaction des autres voyageurs ? » Comme elle secouait la tête en signe de dénégation et paraissait légèrement désorientée, je lui demandais s’il y avait autre chose qui la chagrinait. Elle soupira et hocha sa petite tête. Je la tranquillisais et lui assurais qu’elle pouvait tout me dire. Elle poussa un profond soupir, se redressa hardiment sur son siège, planta ses immenses yeux dans les miens et me dit :
« Le monsieur, il était très gentil, très rigolo … Mais je suis bien triste parce que je croyais qu’il avait le goût du chocolat ! »
Ce fut à mon tour d’éclater de rire. Dommage que notre compagnon de voyage ne soit plus là : il aurait ri encore plus que moi.

Elle n’est pas mignonne mon histoire ?



Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camylène
Prix Fémina


Nombre de messages : 2262
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Mer 15 Juil - 22:15

Oh si, Babou ! Elle est absolument adorable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marlene.manuel.free.fr
claudy
Grand écrivain
Grand écrivain


Nombre de messages : 833
Age : 77
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Mer 15 Juil - 22:24

elle est vraiment adorable cette histoire I love you
tu peux nous en mettre d'autres cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-ciel-et-plume.chez-alice.fr
Maddy
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1164
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Jeu 16 Juil - 0:13

Merci Babou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena
Prix régional


Nombre de messages : 448
Age : 72
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 18/10/2008

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Jeu 16 Juil - 6:15

C'est très joli Babou ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elenagt.free.fr/site-ecriture/index.htm
Babou
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1401
Age : 54
Localisation : Correns, VAR
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Jeu 16 Juil - 8:02

:Merci: beaucoup, les filles !!! A la demande générale, en voici une qui m'a été inspirée par les jumelles Laura & Chloé :

Baptiste l’égoïste.


Un jour, Laura et Chloé, mes petites-filles jumelles de trois ans et demi se disputaient. Leurs cris étaient tellement perçants que je me suis rendue dans leur chambre, croyant qu’elles s’écharpaient.
J’entrouvrais la porte et risquais un œil : elles tenaient, chacune par un bout, une poupée de chiffon. Elles étaient toutes deux rouge de colère, aucune ne voulant céder. La pauvre poupée avait les pieds et la tête décousus. Les petites filles jouaient de leurs cordes vocales jusqu’à s’époumoner. Excédée par leur manège, je décidai de m’interposer. Ce n’était pas la première fois qu’elles s’affrontaient ainsi, malheureusement. Tout leur était prétexte à chicane : les jouets bien sûr, mais également les vêtements, les souliers, les barrettes pour les cheveux, les crayons de couleur, les pots de pâte à modeler, les biscuits du goûter … Elles ne souhaitaient absolument rien partager. J’attrapais la poupée que je posais sur un lit puis, je me suis agenouillée entre les deux adversaires et je leur ai dit :
« Ecoutez-moi un instant. Je suis fatiguée de vos disputes à répétition. Ne serait-il pas plus simple de vous partager les choses ? Cela éviterait bien des cris et des pleurs, je vous assure. Vous me faites penser à Baptiste l’égoïste. »
Penaudes autant qu’intéressées par ma tirade, elles s’approchèrent de moi, m’enlacèrent et me demandèrent :
« C’est qui Baptiste ? C’est quoi un légo iste ? »
Amusée par leur réflexion, je décidais de leur relater ma petite histoire. Je me suis assise par terre, prenant chacune sur un genou et j’ai commencé à raconter.
Il était une fois un petit garçon très égoïste qui s’appelait Baptiste. Il n’avait ni frère, ni sœur et vivait seul avec ses parents qui le gâtaient beaucoup. Il avait les plus beaux jouets, les plus jolis habits et les meilleurs goûters mais il n’avait pas de copains. Chaque enfant qui essayait de s’approcher de lui pour faire connaissance et pour partager ses jeux se faisait invariablement repousser. Il n’autorisait personne à toucher à son vélo flambant neuf, à son ballon de foot dernier modèle ni d’ailleurs à aucun autre de ses jouets et encore moins aux
délicieux gâteaux que sa maman lui donnait. Découragés par son attitude, les enfants du quartier l’évitaient. Sauf un : Matthieu le généreux. Il habitait non loin de chez Baptiste. Lui aussi avait tenté, sans succès, de se lier au petit garçon. Mais il ne désespérait pas d’y arriver un jour. Ce jour arriva d’ailleurs assez rapidement : Matthieu organisait une fête pour son anniversaire et y avait invité tous les enfants du coin, y compris Baptiste.
Quand Baptiste arriva, la fête avait déjà bien commencé et tout le monde s’amusait. Il offrit à son petit voisin un très beau ballon de basket. Tandis que Matthieu ouvrait son paquet, Baptiste l’accapara tant et si bien, clamant à qui voulait l’entendre que Matthieu était SON copain, que les autres invités, lassés, s’en allèrent un à un. Matthieu fut très déçu que la fête d’anniversaire se termine de cette façon mais décida de n’en rien montrer et tenta une nouvelle fois de sympathiser avec Baptiste. Il lui proposa d’étrenner le ballon neuf au square mais Baptiste refusa. Il voulait rester seul avec lui pour ne devoir partager ni SON copain ni le ballon neuf avec les autres enfants. Matthieu essaya bien de lui expliquer que c’était impossible, mais en vain. Dépité, Baptiste rentra chez lui, s’amuser tout seul comme d’habitude.
Dans les jours qui suivirent, les enfants du quartier évitèrent encore plus qu’à l’accoutumée cet « égoïste de Baptiste » comme ils l’avaient surnommé et qui leur avait gâché la fête. Persévérant, Matthieu se rendait souvent dans la rue où Baptiste habitait. Quand celui-ci jouait dehors au vélo, au skate ou au ballon, Matthieu essayait encore et toujours de partager les jeux de son voisin. Mille fois il se fit rabrouer et mille fois il recommença.
Et puis, un dimanche de printemps, le miracle se produisit.
Tous les enfants décidèrent de se retrouver au square pour pique-niquer et jouer ensemble. Chacun avait apporté un petit quelque chose à manger ou à boire et tous avaient amené divers jeux. Baptiste qui les avaient entendu parler à la récréation, les avaient suivis et les observait, caché derrière un arbre. Ils s’amusaient tous comme des petits fous. Certains jouaient au basket avec le nouveau ballon de Matthieu, d’autres se régalaient d’une délicieuse tarte aux pommes apportée par Gaston, baptisé le glouton, d’autres encore disputaient un partie de cartes acharnée … Baptiste se sentit encore plus seul que d’habitude, derrière son arbre. Les autres enfants avaient l’air tellement heureux d’être ensemble, de s’amuser ensemble, se prêtant indifféremment leurs jouets. Il essuya une larme qui perlait à sa paupière, renifla bruyamment et sortit de sa cachette. Il s’approcha du groupe. Lorsqu’ils le virent arriver, les enfants cessèrent toute activité. Seul Matthieu s’avança. Il proposa à Baptiste de se joindre à eux afin de partager les jeux et les diverses douceurs du goûter. Il regarda ses copains, dans l’attente d’un acquiescement : les autres enfants abondèrent dans son sens. Baptiste n’en croyait pas ses oreilles. Personne ne semblait lui en vouloir. Au contraire, ils étaient tous prêts à jouer avec lui. Matthieu regarda Baptiste et lui dit :
« Tu sais, avoir de beaux jouets c’est chouette mais si tu n’as personne avec qui jouer, c’est un peu bête et ennuyeux. Regarde : le ballon que tu m’as offert réjouit tous les copains. C’est la deuxième partie qu’on fait. Tu peux essayer si tu veux. »
A ces mots, Baptiste s’approcha des enfants et leur dit :
« J’ai été vraiment trop bête et trop égoïste. Le plus amusant dans les jeux, c’est quand on peut les partager. Vous voulez bien que je joue avec vous ? »
Pour toute réponse, des cris de joie s’élevèrent autour de lui.
Hugo le costaud l’attrapa par l’épaule et déclara qu’il lui manquait un joueur dans son équipe de basket depuis que Gaston le glouton avait découvert le mille-feuilles que sa voisine avait apporté. Julie la chipie voulu l’entraîner dans une partie de cache-cache et Charlotte la rigolote lui proposa de jouer aux dames. Baptiste ne savait plus où donner de la tête ! Ce jour-là, il passa le plus bel après-midi de sa vie. Depuis, bien d’autres ont suivi et Baptiste ne regrette qu’une seule chose : avoir été aussi stupide de ne pas avoir prêter ses jouets aux copains plus tôt.
A la fin de mon histoire, Chloé et Laura se levèrent et se dirigèrent vers la poupée qu’elles attrapèrent en même temps. Les cris ne furent pas longs à retentir à nouveau.
Ça ne va quand même pas recommencer ? me dis-je.
Eh bien non ! Les petites filles se regardèrent, jetèrent un regard à la poupée en bien piteux état et tentèrent de se l’offrir mutuellement, en râlant cette fois-ci parce qu’aucune d’elles ne voulait la prendre. Décidemment, elles passaient assurément d’un extrême à l’autre.
Je décidai de les laisser régler ce nouveau problème et quittai la chambre en souriant.


Au moins, l’histoire de Baptiste l’égoïste avait porté ses fruits !


Fin.


sunny Bonne journée à toutes & à tous !!! sunny
Ici, il fait déjà chaud !!! A plus tard ... flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camylène
Prix Fémina


Nombre de messages : 2262
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Jeu 16 Juil - 13:25

Tu devrais rassembler ces petites histoires dans un recueil, Babou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marlene.manuel.free.fr
Babou
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1401
Age : 54
Localisation : Correns, VAR
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Jeu 16 Juil - 14:09

Pour le moent, je n'ai écrit que ces 3 là ... Mais avec les 3 bébés à venir, il y aura matière à travailler !!! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karameltendre
Prix régional


Nombre de messages : 606
Age : 49
Localisation : Tarn
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Sam 18 Juil - 21:58

C'est une histoire vraiment adorable !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emoticones.editboard.com/forum.htm
Babou
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1401
Age : 54
Localisation : Correns, VAR
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Sam 18 Juil - 23:14

sunny De laquelle parles-tu, petit Karamel ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karameltendre
Prix régional


Nombre de messages : 606
Age : 49
Localisation : Tarn
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Sam 18 Juil - 23:41

De la première histoire, "la peau chocolat"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emoticones.editboard.com/forum.htm
Babou
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1401
Age : 54
Localisation : Correns, VAR
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Dim 19 Juil - 0:44

Very Happy Et encore ! Le lire, c'est rien ! C'était tellement drôle et émouvant tout à la fois !!! C'est comme si c'était hier et ma fille a 25 ans !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corynn
Prix Goncourt


Nombre de messages : 3253
Age : 52
Localisation : Gascogne & Bretagne
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Dim 19 Juil - 13:21

Le monsieur en chocolat, je t'ai déjà dit tout le bien que j'en pense, Babou, et maintenant, je te félicite du fond du coeur pour Baptiste l'égoïste.

J'attends avec impatience que tu ais écrit 9 autres petits conte comme ceux-là (un par mois, pourquoi pas ?) et que tu nous en fasses un chouette bouquin !

Il te faudra les illustrer aussi.

Encore merci pour ces délicieux moments de lectures plaisir et de partage flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taolenn.com/Artistes/CorynnThymeur/CorynnThymeur.htm
Babou
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1401
Age : 54
Localisation : Correns, VAR
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Lun 20 Juil - 11:21

Very Happy Merci beaucoup Corynn !!! A chaque fois, tes compliments me shootent le I love you !!! sunny Une par mois ? Pourquoi pas, si vous voulez ... flower Pour ce qui est du recueil, je n'y connais rien mais je ne demande pas mieux que d'être conseillée & orientée ! lol! Pour les illustrations également ! Very Happy Car moi, je dessine comme un pied ! lol! Bonne journée à tout le monde ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claudy
Grand écrivain
Grand écrivain


Nombre de messages : 833
Age : 77
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Lun 20 Juil - 16:12

Babou, que voilà une gentille historette encore !
J'ai aimé, tu sais , tout comme le " monsieur en chocolat "
mais oui, tu devrais encore en écrire et en faire un recueil

Pour les illustations, tu pourras, à défaut, y intercaller des photos, aussi, à moins que quelqu'un dessine ?

Allez, lance toi I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-ciel-et-plume.chez-alice.fr
Babou
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1401
Age : 54
Localisation : Correns, VAR
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Lun 20 Juil - 16:19

Embarassed Que de compliments !!! Embarassed Merci Claudy !!! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corynn
Prix Goncourt


Nombre de messages : 3253
Age : 52
Localisation : Gascogne & Bretagne
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Jeu 23 Juil - 7:56

Pour les conseils d'éditions, on pourra t'aider Babou, lorsque tu seras prête. Quand aux dessins, tu penses que tu ne sais pas dessiner, parce que la dernière fois que tu as pris un crayon de papier pour ce genre d'exercice, c'était à l'école primaire. Mais je suis persuadée que si tu t'exerçais un peu toutes les semaines à illustrer tes histoires, tu serais surprise des progrès rapides que tu ferais. La pratique te reviendrait vite. Essaie, tu verras Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taolenn.com/Artistes/CorynnThymeur/CorynnThymeur.htm
Babou
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1401
Age : 54
Localisation : Correns, VAR
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Jeu 23 Juil - 8:16

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
claudy
Grand écrivain
Grand écrivain


Nombre de messages : 833
Age : 77
Date d'inscription : 09/06/2007

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Jeu 23 Juil - 8:25

alors écoute Corynn, Babou, car elle a un joli coup de crayon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://entre-ciel-et-plume.chez-alice.fr
Babou
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1401
Age : 54
Localisation : Correns, VAR
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Jeu 23 Juil - 8:46

sunny En voilà une idée qu'elle est bonne ! Very Happy Merci Claudy ! cheers Si un jour, j'arrive à y parvenir ... flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maddy
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1164
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Jeu 23 Juil - 16:21

J'aimerais bien moi aussi pouvoir illustrer d'un petit coup de crayon mes poèmes ou mes nouvelles. J'ai essayé mais vraiment je ne suis pas douée pour ça !Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babou
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1401
Age : 54
Localisation : Correns, VAR
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Jeu 23 Juil - 17:26

sunny Alors, chère Maddy, il ne nous reste plus qu'à embaucher Corynn, d'après les dires de notre Claudy adorée ! lol! Bonne fin de journée à tous & toutes ! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corynn
Prix Goncourt


Nombre de messages : 3253
Age : 52
Localisation : Gascogne & Bretagne
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Ven 24 Juil - 8:15

lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taolenn.com/Artistes/CorynnThymeur/CorynnThymeur.htm
Elena
Prix régional


Nombre de messages : 448
Age : 72
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 18/10/2008

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Mar 1 Sep - 7:49

Tu écris vraiment bien Babou ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elenagt.free.fr/site-ecriture/index.htm
Babou
Célébrité
Célébrité


Nombre de messages : 1401
Age : 54
Localisation : Correns, VAR
Date d'inscription : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Mar 1 Sep - 8:03

Merci beaucoup Elena ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma première petite historiette.   Aujourd'hui à 17:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma première petite historiette.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma première petite fouille de l'année
» J'ose enfin montrer ma première petite BJD
» Ma première petite dollhouse (blythe et pullip...)
» Ma première petite à moi
» Petite création de ma première année en bijouterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La lampe de Chevet :: LITTERATURE :: • Vos romans-
Sauter vers: